L’ostéoporose masculine, ça existe !

Du fait de la fréquence de l’ostéoporose féminine, on a tendance à les oublier. Or, cette maladie touche également les hommes : c’est l’ostéoporose masculine.

Cependant, les hommes sont davantage protégés par cette maladie que les femmes du fait :

  • d’une masse osseuse initiale plus importante
  • de l’absence de la chute brutale d’hormones sexuelles qui survient chez la femme au moment de la ménopause et qui est la cause majeure de l’ostéoporose.

Tous ces éléments ont longtemps transformés les hommes en « oubliés de l’ostéoporose ». Cependant, cette pathologie est loin d’être rare chez l’homme et en concerne 1 sur 5 ! En effet, la déminéralisation osseuse est fréquente chez l’homme et augmente avec l’âge.

Facteurs de risques

Les facteurs de risques décelés chez l’homme sont assez similaires à ceux de la femme :

  • carence en calcium
  • intoxication alcoolo-tabagisme
  • prise de corticoïdes au long cours
  • facteurs génétiques, sédentarité
  • insuffisance de sécrétion de testostérone

Le traitement de l’ostéoporose masculine est identique à celui de l’ostéoporose féminine, si l’on excepte, bien sûr, le traitement hormonal substitutif de la ménopause.

Comment retarder le processus ?

Une alimentation riche en calcium peut retarder les processus de perte osseuse liée à l’âge. Ainsi, un supplément de calcium et de vitamine D comme Nutros® est indispensable après 75 ans, de même que pour les patients ayant des carences manifestes. Enfin, pour l’homme comme pour la femme, la prévention de l’ostéoporose se fait à tout âge, par une bonne hygiène alimentaire et des exercices physiques réguliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*