Révolutions médicales contre l’arthrose

Les révolutions médicales contre l’arthrose sont en marche ! Elles nous aideront à mieux vivre !

Régénérer le cartilage contre l’usure de l’arthrose

Entrer un matin à l’hôpital avec un cartilage usé et en sortir le soir avec une articulation comme neuve sans la moindre prothèse, voilà qui fait rêver seniors et sportifs blessés ! L’équipe du Pr. Pierre Gillet (CHU de Nancy) cherche à remplacer le cartilage partiellement détruit par un cartilage osseux artificiel.

Explications du chercheur : « Deux voies semblent possibles. Soit on place des cellules-souches au sein d’une matrice artificielle, c’est-à-dire une structure inerte en trois dimensions de la forme désirée, afin de reconstituer la matière manquante. Soit on prélève des cellules de cartilage dans une articulation peu sollicitée donc mieux préservée, puis on les place en culture dans un gel qui sera inséré dans la zone malade. »

Le cartilage artificiel ainsi obtenu possédera des propriétés mécaniques proches du cartilage sain. Supprimant du coup les lancinantes douleurs de l’arthrose !

Recréer de l’os à la demande contre l’ostéoporose

Ce qui est possible pour du cartilage sera sans doute plus facile à réaliser pour du tissu osseux, qui cicatrise et se répare naturellement bien.

Objectif : créer de l’os là où il en manque. « Ces avancées devraient changer la vie des femmes atteintes d’ostéoporose, en limitant le risque de fractures, mais aussi celles des personnes souffrant de tumeur osseuse en compensant la perte osseuse après opération. Les sportifs obtiendront une meilleure consolidation après une fracture », précise le Dr Anne-Laure Bailly, directrice scientifique de la Fondation de l’Avenir.

Voir article ici

En attendant 2020 et les révolutions médicales… Il est bon d’adopter un comportement prudent !

Conseils pratiques

  • Prenez soin de vos articulations faibles. Après avoir fait une activité qui sollicite plus intensément une articulation, accordez-vous une pause. De plus, ménagez une articulation douloureuse.
  • Modérez vos efforts physiques. Commencez un exercice ou un effort physique tranquillement et de manière sécuritaire pour éviter les blessures. Ne vous engagez pas dans des activités qui surpassent vos capacités.
  • Ayez une bonne posture. Tenez-vous bien droit en position debout afin de protéger les articulations de votre cou, de votre colonne vertébrale, de vos hanches et de vos genoux.
  • Soulevez les objets avec précaution. Accroupissez-vous et gardez le dos droit pour ramasser un objet par terre.
  • Évitez de rester immobile trop longtemps. Changez de position régulièrement afin de diminuer la raideur dans vos muscles et vos articulations.
  • Portez de bonnes chaussures. Si vous souffrez d’arthrose au genou ou à la hanche, portez des chaussures confortables avec de bonnes semelles qui amortissent les chocs et permettent une répartition adéquate du poids sur les pieds.
  • Utilisez des appareils spécialisés. Des appuis peuvent vous aider à soutenir vos articulations et ainsi faciliter le mouvement. La consultation d’un médecin ou d’un ergothérapeute aide à choisir les appareils adéquats : cannes, marchettes, chariots, et autres appuis.
  • Adaptez la maison au besoin. Un robinet adapté pour ne pas tordre le poignet et les doigts, des barres d’appui pour vous déplacer ou vous tenir debout, des couvercles adaptés, etc.

L’arthrose est un problème très fréquent. Il faut s’assurer qu’elle est vraiment la cause de vos symptômes.

  • Plusieurs milliers de patients rapportent une bonne amélioration avec les traitements alternatifs, comme la glucosamine : il s’agit d’un composant essentiel du cartilage. Elle est fabriquée par l’organisme pour renforcer les articulations et éviter la dégénérescence des cartilages. Elle est formée par une réaction chimique entre le glucose (sucre) et la glutamine (acide aminé). Une carence totale ou partielle en glucosamine (dans le cas de maladies métaboliques ou bien lors du phénomène de vieillissement naturel) provoque une fragilisation du cartilage articulaire et l’apparition de douleurs. C’est la survenue de l’arthrose. Lorsqu’elle est prise en complément d’une alimentation équilibrée, et à la dose nutritionnelle recommandée de 1500 mg par jour, la glucosamine permet de ralentir la dégénérescence articulaire et d’en limiter les douleurs.
  • Le cuivre est connu depuis l’Antiquité pour son rôle dans le soulagement de l’arthrose. Il bloque l’interleukine 1 (IL1), messager de la destruction du cartilage. Il a un effet détoxiquant par la SOD (superoxydismutase) et enfin agit sur le réseau de collagène qui structure le cartilage.
  • Le gingembre possède un rôle anti-inflammatoire et réduit donc les poussées responsables de la destruction du cartilage.

Pour toute demande d’information, n’hésitez pas à contacter nos conseillères au : 04 78 30 99 31

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*