HAppyCross® Genou : 80 % de répondeurs à 6 mois avec 1 seule injection de 2,2 ml !

Résultats d'une étude internationale chez des patients souffrant de gonarthrose.

Un travail franco-anglais, qui vient d'être publié dans la revue CARTILAGE(1) et sera présenté à l'International Symposium on Intra-articular Treatment (ISIAT), qui se déroulera à Prague les 5-7 octobre 2017, s'est intéressé au pourcentage de patients "Répondeurs", 6 mois après une injection unique d'HAppyCross® Genou, en fonction des critères de réponses choisis. Tous les patients souffraient d'une gonarthrose fémorotibiale et/ou fémoropatellaire demeurant symptomatique malgré la prise d'un traitement antalgique ou anti-inflammatoire.

L'hypothèse de travail de cette étude était que le taux de répondeurs au traitement pouvait varier en fonction du critère de réponse choisi et qu'il était probablement préférable d'utiliser un critère d'efficacité à un moment donné (ici, 6 mois après l'injection), plus susceptible de traduire de manière chiffrée la satisfaction du patient, qu'un critère d'amélioration dans le temps comme la baisse du WOMAC, généralement utilisée dans les essais cliniques. En d'autres termes, la réponse clinique serait « je vais bien », plutôt que « je vais mieux ».

Une étude observationnelle avec un suivi standardisé.

Il s'agissait d'une étude prospective, observationnelle réalisée en consultation hospitalière. Tous les patients étaient interrogés de manière standardisée le jour de la viscosupplémentation et 6 mois plus tard. Les questionnaires comportaient les WOMAC A, B, C et total, le degré de satisfaction vis-à-vis du traitement, et l'évaluation globale de la douleur par le patient (EGP).

Le nombre et le pourcentage de patients remplissant les critères du PASS (Patient Acceptable Symptom State ou État symptomatique acceptable par le patient) ont été obtenus et comparés aux données publiées validant les critères « PASS douleur », « PASS fonction » et « PASS EGP »(2), qui témoignent tous d'un état clinique que le patient considère comme tout à fait acceptable. Ils varient légèrement selon les pays et les localisations de l'arthrose, mais se situent tous entre 3 et 4 sur une échelle numérique de 10. L'analyse statistique a été réalisée sur la population en ITT.

Un taux de réponse à 6 mois exceptionnel.

Cinquante-trois patients ont été analysés. La figure 1 résume le pourcentage de patients « Répondeurs » en fonction du critère choisi.

Six mois après une seule injection d'HAppyCross® Genou, 100 % des patients remplissaient le critère « PASS fonction » et 83 % le critère « PASS douleur ».
C'était le critère « PASS EGP » qui était le mieux corrélé avec la satisfaction du patient (79 % pour les 2 critères) alors que la diminution du WOMAC de plus de 50 % concernait 73 % des malades, témoignant du fait que la diminution de la douleur de plus de 50 % n'est pas le seul critère de satisfaction.

Enfin, de façon intéressante, les auteurs ont montré que l'EGP était toujours significativement supérieure au WOMAC douleur et à chacune des 5 questions qui le composent, à l'exception de la question N°2 (douleur dans les escaliers) suggérant que, lorsque le patient auto-évalue sa douleur, il se base sur la situation la plus douloureuse, qui est généralement celle qui survient à la montée ou la descente des escaliers. Ainsi, tous les patients dont l'EGP était ≤3/10 à 6 mois étaient satisfaits du traitement.

À noter que, comme cela a déjà été montré, les patients obèses (IMC≥30) avaient significativement moins de chance de remplir les critères du PASS que les patients non obèses (p=0,03).

Enfin, la tolérance a été excellente, confirmant les résultats des études antérieures (3, 4, 5). Seuls 3 patients ont rapporté des douleurs, toutes rapidement résolutives, les quelques jours suivant l'injection.

Ainsi, cette étude prospective montre que 8 patients sur 10 sont satisfaits 6 mois après une seule injection d'HAppyCross® Genou.
Sa formule unique et innovante, qui associe un acide hyaluronique réticulé hautement concentré à une forte quantité de mannitol (77 mg) dans un volume de seulement 2,2 ml, explique l'excellent rapport bénéfice-risque d'HAppyCross® Genou en MONO-INJECTION chez les sujets souffrant de gonarthrose.

Retrouvez l'abstract de l'article en cliquant sur le lien suivant :

Références

1- Conrozier T, Monet M, Lohse A, Raman R. Getting Better or Getting Well? The Patient Acceptable Symptom State (PASS) Better Predicts Patient's Satisfaction than the Decrease of Pain, in Knee Osteoarthritis Subjects Treated with Viscosupplementation. Cartilage. 2017 Aug 1:1947603517723072.
2- Bellamy N et al. Development of multinational definitions of minimal clinically important improvement and patient acceptable symptomatic state in osteoarthritis. Arthritis Care Res [Hoboken]. 2015;67[7]:972-80.
3- Conrozier T et al. Standardized Follow-up of Patients with Symptomatic Knee Osteoarthritis Treated with a Single Intra-articular Injection of a Combination of Cross-Linked Hyaluronic Acid and Mannitol. Clin Med Insights Arthritis Musculoskelet Disord. 2016; 25;9:175-9. doi: 10.4137/CMAMD.S39432.
4- Henrotin Y et al. Reduction of the Serum Levels of a Specific Biomarker of Cartilage Degradation (Coll2-1) by Hyaluronic Acid (KARTILAGE® CROSS) Compared to Placebo in Painful Knee Osteoarthritis Patients: the EPIKART Study, a Pilot Prospective Comparative Randomized Double Blind Trial. BMC Musculoskelet Disord. 2017;18(1):222
5- Monet M et al. Safety and Efficacy of Single Intra-Articular Injection of a Cross-Linked Hyaluronic Acid/Mannitol Formulation [Happycross®] in knee Osteoarthritis Results of a Prospective Observational Study in Daily Practice Conditions. Ortho & Rheum Open Access 2017; 5(3): 555664

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*