Les pathologies

Médecine et Phytothérapie - primum non nocere

De tout temps, pour traiter ou prévenir les différentes pathologies existantes, les plantes et les produits naturels ont été utilisés en médecine. La maîtrise de cette thérapeutique est particulièrement intéressante de nos jours où les industriels du médicament ont largement dépassé leur objectif premier qui était de soigner ces pathologies pour arriver aujourd'hui à une quête aveuglante du profit.
La notion première de la médecine reste d'abord de "ne pas nuire" (primum non nocere). La phytothérapie, en particulier dans la prise en charge des maladies chroniques, est parfaitement adaptée à ce commandement. On peut laisser le temps au traitement de s'installer, les pathologies n'engageant pas de pronostic vital. On garantit une excellente tolérance de par des doses faibles,  mais efficaces, de principe actifs naturels.

Les solutions naturelles comme celles proposées par Labrha sont extrêmement bien adaptées en rhumatologie. En effet, il n'y a que peu de traitements pour les affections chroniques rhumatologiques, hors antalgiques ou anti-inflammatoires (excepté pour les maladies auto-immunes : polyarthrites rhumatoïdes, par exemple) et la population concernée est souvent plus âgée et déjà consommatrice de nombreux traitements qui entraînent des problèmes de tolérance.

Nous nous sommes donc appliqués à travailler sur certaines maladies où la tolérance et l'efficacité ont réjoui les personnes qui nous ont fait confiance :